Mémoriser les chants d’oiseaux

Lorsqu’on s’y plonge, on réalise vite que la mémorisation du chant des oiseaux n’est pas si facile... Le néophyte aura bien des difficultés à différencier une Fauvette d’une Alouette ou une Mésange d’un Pouillot. Quelques conseils et techniques simples permettent cependant de progresser rapidement.

Maxime Zucca, ornithologue et reponsable des contenus scientifiques de Birdie Memory, nous parle de son expérience et nous donne des conseils pour écouter les oiseaux et s’entraîner à la mémorisation.

L’apprentissage passe par la répétition…

L’apprentissage passe par la répétition…

… mais ne doit pas être ennuyeux ! L’application Birdie Mémory a été conçue pour permettre aux débutants de progresser rapidemment et presque « sans s’en rendre compte » ! Les enfants peuvent y jouer à partir de 6 ans.

En mode Observation, le joueur se promène le long du poster pour écouter autant de fois qu’il le désire les chants.

En mode Memory, il lui est demandé d’identifier le propriétaire d’un chant, à la manière d’un « blind test ».
Neuf niveaux de difficulté progressive permettent de voir tous les oiseaux du poster.

Utiliser les sonagrammes

Les ornithologues utilisent parfois les sonagrammes (ou spectrogrammes), pour s’aider à la mémorisation. Il s’agit d’une visualisation bidimensionnelle du son, parfois colorée : l’axe des abscisses indique la durée et l’axe des ordonnées la fréquence du son. On peut ainsi facilement différencier un son aigu au volume élevé d’un son plus long et moins fort.
Les 3 sonagrammes ci-dessous illustrent bien comment la représentation visuelle des sons peut être très différente d’un chant à l’autre, et donc aider à la mémorisation.

Le chant du verdier
Le chant du verdier
Le chant de la mésange bleue
Le chant de la mésange bleue
Le chant du pic vert
Le chant du pic vert

Ce petit outil présent dans les fiches Infos des oiseaux dans l’application Birdie Memory, sera d’une grande aide dans les premiers temps d’apprentissage, notamment pour les personnes possédant une mémoire plutôt visuelle qu’auditive.

Il ne vous reste plus qu’à vous entrainer avec l’application ! App Store Google Play

Vous pouvez aussi créer vous-même votre sonogramme à partir de n’importe quel son, avec notre générateur de sonogramme !

Voir
Utiliser les sonagrammes

Où et quand écouter les oiseaux ?

Evidemment, le but final est de réussir à écouter et reconnaître les oiseaux dans la nature.
Même pour les citadins, il n’est pas besoin d’aller bien loin : les oiseaux sont présents dans les arbres, les haies, les jardins, même s’ils sont plus nombreux à la campagne ou en forêt.
Certaines périodes de l’année sont plus propices pour écouter les oiseaux : en effet, ceux-ci chantent surtout pendant les périodes de reproduction, soit environ de février à juin dans l’hémisphère Nord.
Par ailleurs, il vaut mieux se lever tôt : c’est aux aurores, juste avant le lever du soleil, qu’on les entend le mieux !

Où et quand écouter les oiseaux ?

Birdie Memory est recommandé par la LPO comme outil de sensibilisation.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus